Témoignage Consultant Lafayette Associés

Publié le Publié dans Actualités

 

« La posture de consultant permet de mener une réflexion et d’apporter un regard extérieur et neuf sur un métier ou une famille de métiers » Alain Gouet, consultant chez Lafayette Associés depuis 6 mois.

Depuis son arrivée au sein du cabinet Lafayette Associés, Alain s’investit dans le rôle de consultant. Après un cursus de 5 ans mené à Sciences Po Toulouse, il a souhaité se spécialiser dans le conseil auprès des acteurs des politiques emploi-formation. La réalisation d’études est un bon moyen d’aborder les enjeux de la formation professionnelle, au cœur des problématiques économiques et sociales de notre société.

Quel est votre regard sur le conseil emploi-formation au sein du cabinet ?

Lafayette Associés connaît une dynamique de croissance et possède des profils et expertises divers. Pour ma part, je m’intéresse particulièrement à la mise en œuvre de la politique de formation professionnelle, par l’Etat et les Régions d’une part, et par les organismes paritaires d’autre part. Mon rôle est donc d’accompagner ces acteurs, en réalisant des études, dans l’objectif de mettre en adéquation l’offre de formation et les besoins en compétences. Cette approche est très opérationnelle.

Dans cette optique, quelle est selon vous la valeur ajoutée de Lafayette Associés ?

Pour la réalisation de nos études, nous mettons en place une méthodologie précise et adaptée pour répondre aux attentes exprimées. Notre expérience des techniques d’enquête permet d’appréhender les enjeux professionnels, de poser les bonnes questions afin d’obtenir les informations pertinentes. L’outil Acolad développé par le cabinet est également un atout. Cette plateforme nous permet d’obtenir les données de l’emploi et de faire le lien entre métiers, compétences et formations. Cela facilite par exemple l’analyse des offres d’emploi pour un métier particulier, ou bien de recenser les formations recherchées pour élaborer une cartographie des formations.

En outre, des experts métiers nous accompagnent ponctuellement, comme pour notre étude sur les besoins dans le marché des matériaux composites. Ils ont une connaissance parfaite de l’écosystème de leur secteur d’activité qui renforce la pertinence de nos diagnostics et de nos préconisations. Notre accompagnement est finalement très opérationnel, puisque du constat des études nous tirons des recommandations concrètes, notamment en termes d’actions de formation. L’expertise du cabinet en ingénierie de certification et en gestion RH est en cela précieuse.

Qu’est-ce qui vous attire, vous motive dans la profession de consultant Politique Emploi-formation ?

La posture de consultant permet de mener une réflexion, d’apporter un regard extérieur et neuf sur un métier ou une famille de métiers. L’objectif de saisir les enjeux et les tendances d’un secteur, par la réalisation d’enquêtes, est motivant. D’autant plus que la diversité des domaines professionnels nous amène à appréhender des contextes toujours différents et en évolution. Les diagnostics des besoins de chaque bassin d’emploi et de chaque secteur sont vitaux, puisqu’ils orientent les dispositifs mis en place et doivent favoriser leur efficacité en termes de taux d’emploi. Le contact du terrain est également appréciable, auprès des acteurs de la formation, des acteurs dirigeants ou opérationnels au sein des entreprises pour comprendre tout un écosystème.

 

Quelles sont selon vous les qualités nécessaires à ce métier ?

L’accompagnement de nos clients nécessite d’être à l’écoute et de s’investir pour saisir les enjeux et tisser une relation équilibrée et de confiance. La rigueur, la gestion du temps et l’esprit de synthèse sont également requis. Je pense enfin qu’il faut être curieux et créatif afin de s’approprier les environnements étudiés et d’identifier des solutions alternatives.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *