#Réforme : se préparer aux nouvelles exigences de la qualité…


Le projet de réforme de la formation professionnelle prévoit une obligation de certification des organismes de formation. Le dispositif sera applicable au 1er janvier 2021 afin de laisser le temps aux différents acteurs de se mettre en conformité avec la législation. Le texte poursuit le travail du législateur engagé plusieurs années auparavant (cf. décret qualité du 30 juin 2015) tout en considérant l’étendue récente du marché, cette dernière s’illustrant par une diversité des offres et des pratiques…

La qualité comme obligation de certification

La dernière réforme de la formation professionnelle le clame haut et fort : tous les organismes sont concernés par cette obligation de certification (les organismes délivrant des actions visées à l’article L.6313-1 du code du travail) dès lors que l’action est financée sur des fonds publics ou mutualisés. Il s’agit des actions suivantes : les actions de formation, les bilans de compétences, les actions permettant de faire de la VAE, les contrats d’apprentissage.

Des certificateurs accrédités par le Cofrac

Parmi les nombreux volets de la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018, un projet de décret a été soumis à l’agence France Compétences le 14 février 2019 afin d’établir un « référentiel national de certification qualité des organismes de formation ». Il s’agit de la deuxième phase du renforcement du contrôle qualité des organismes de formation professionnelle après celle mise en œuvre par la loi du 5 septembre 2014. Cette certification conditionne l’accès aux financements publics (État, région, Caisse des Dépôts, Pôle emploi) et autres (Opco, Agefiph, CPIR). Ce projet de décret comprenant la première version du Référentiel National Qualité, a pour vocation d’apporter une plus grande transparence et d’augmenter les exigences qualité des organismes de formation en donnant notamment plus de visibilité à l’attendu des éléments de preuves.

Un projet s’appuyant sur la base de 7 critères et 32 indicateurs (soit un critère de plus que le décret qualité du 30 juin 2015) :

  1. L’information des publics sur les prestations, les délais d’accès et les résultats obtenus.
  2. L’identification précise des objectifs des prestations et leur adaptation aux publics bénéficiaires lors de la conception des actions.
  3. L’adaptation des prestations et des modalités d’accueil, d’accompagnement, de suivi et d’évaluation aux publics bénéficiaires lors de la mise en œuvre des actions.
  4. L’adaptation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement des prestations lors de la mise en œuvre des actions.
  5. La qualification et la professionnalisation des personnels chargés des prestations.
  6. L’inscription du prestataire dans son environnement socio-économique.
  7. La mise en œuvre d’une démarche d’amélioration par le traitement des appréciations et des réclamations.

Nous sommes ainsi à l’aube d’un nouveau paradigme. L’exigence en matière de qualité des organismes de formation ne repose plus sur du déclaratif mais sur l’apport d’éléments de preuve démontrant la conformité de l’organisme de formation au référentiel national qualité.  C’est pour cela qu’il devient désormais nécessaire pour chaque organisme, de confier à un référent qualité avisé le pilotage de la mise en conformité.

Convergence entre la qualité de l’organisme de formation et la qualité de la certification !

Cliquer sur l’image pour visualiser le schéma

Regard de Lafayette Associés sur la réforme pour la 1ère édition des « Entrevues » Rise Up

Premier rendez-vous réussi pour Rise Up

Mercredi dernier, Rise Up organisait Les Entrevues à la Galerie Joseph  située dans le IIIème arrondissement parisien. Un moment privilégié d’échanges pour Lafayette Associés, alors invité à s’exprimer sur la réforme pour l’occasion. Le concept des Entrevues ? Réunir les experts RH/Formation lors d’un afterwork autour de plusieurs stands et mini-conférences sur les thèmes de la formation professionnelle, des innovations pédagogiques ou encore des compétences de demain…

Au programme

  • Neurosciences : comment structurer une formation pour que les apprenants acquièrent un savoir-faire impérissable ? Les neurosciences apportent une réponse qui fiabilise et améliore vos processus de formation…
  • Réforme formation : quels sont les points clés et les conséquences de cette décision…
  • Retour d’expérience : un organisme de formation invité pour l’occasion…

Une tribune idéale pour Lafayette Associés

Un événement qui a réuni divers stands et conférences animées par Mathias Vincent de l’IFPASS, Michel Lollichon directeur général de Lyadis et Jean-Christophe Chamayou président de Lafayette Associés. 

Jean-Christophe Chamayou s’est exprimé sur les enjeux et les opportunités de la réforme de la formation professionnelle : « Parmi les objectifs de cette dernière, investir massivement dans les compétences, donner la liberté à chaque individu de choisir son avenir et construire son parcours, mais aussi protéger les plus vulnérables contre le manque de compétences et l’obsolescence. » (Sources Rise Up).

Regard de Lafayette Associés sur les enjeux de la dernière réforme

L’opportunité pour Lafayette Associés de communiquer sur le lancement de l’association Lafayette dont le défi premier est de faciliter l’accès pour tous à la certification des compétences, aux personnes en situation de handicap mais aussi celles éloignées de l’emploi. Concrètement, l’association souhaite créer et alimenter le premier moteur de recherche emploi-formation identifiant l’ensemble des formations certifiantes (RNCP, Inventaire de la CNCP) accessibles aux personnes en situation de handicap.

Mais ce projet vise également à créer un centre de certification permettant l’accès des différents types de certifications à des salariés en situation de handicap. Enfin l’association souhaite se construire autour d’un projet cohérent en associant et fédérant les forces vives désireuses de participer aux différentes initiatives : partenariats avec les branches professionnelles, les OPCA (futurs OPCO)… et tous les acteurs du paysage de l’emploi-formation ! 

Pour adhérer à la charte Lafayette RDV sur ce lien

Lafayette associés lance son 1er Webinar !


Blocs de compétences, quelles opportunités de développement pour les offres de formation ?

Lafayette Associés vous éclaire sur ce sujet :

  • Qu’est-ce-que les blocs de compétences ?
  • Comment élaborer les blocs de compétences ?
  • Comment créer le lien entre la compétence et la formation ?
  • Comment évaluer et certifier un bloc de compétences ?
  • Comment valoriser les offres de formation grâce aux blocs de compétences ?

S’inscrire au Webinar

 

L’emploi et la formation des personnes en situation de handicap


Quel constat aujourd’hui ?

Si l’accès à l’emploi et à la formation diplômante et certifiante apparaît comme une gageure pour nombre de personnes en situation de handicap, la récente réforme de la formation professionnelle s’appuyant sur les blocs de compétences, l’individualisation des parcours, ou encore de nombreuses innovations pédagogiques et technologiques, pourraient apparaître comme une véritable opportunité pour rebattre les cartes. Les personnes handicapées sont considérées comme étant moins qualifiées, elles connaissent de fortes difficultés d’insertion professionnelle. 

Rappelons qu’en 2016, 36 % des personnes reconnues handicapées avaient un emploi, contre 64 % pour l’ensemble de la population. L’objectif de cette réforme vise à faire en sorte « que les entreprises de plus de 20 salariés respectent l’obligation de 6 % d’emploi des personnes handicapées », a expliqué Muriel Pénicaud à l’occasion de concertations en février à ce sujet.

Cette nouvelle donne devrait ainsi pouvoir répondre à trois enjeux majeurs :

  • Identifier facilement les formations diplômantes et certifiantes accessibles avec un handicap et faire le lien avec son employabilité et les offres d’emploi existantes,
  • Accéder à l’ensemble des diplômes de tous niveaux et quel que soit son handicap,
  • Faciliter la relation établissement d’enseignement / entreprise, pour permettre l’accès des personnes handicapées à l’emploi par le biais de la formation.

 

Quelles pistes envisagées ?

A cette occasion, Lafayette Associés et l’association Entraide Universitaire, acteur majeur de l’accompagnement des personnes en situation de handicap, envisagent d’unir leurs expertises afin de répondre concrètement à ces enjeux. Le cabinet de conseil Lafayette Associés, lauréat du concours de l’innovation numérique 2017, est spécialisé depuis dix ans dans la valorisation et la qualification des formations et des emplois.

Ensemble elles proposent, en y associant et fédérant les forces vives souhaitant se joindre et participer aux initiatives (collectivités, entreprises, établissements d’enseignements, associations, experts…), de créer et alimenter le premier moteur de recherche emploi-formation identifiant l’ensemble des formations certifiantes (RNCP, Inventaire de la CNCP) accessibles aux personnes en situation de handicap ou sans handicap. Cet outil disponible via son site web, fera le lien entre l’emploi, la formation et ses conditions d’accès. Il sera gratuit et accessible à tous !

En parallèle, la création d’un centre de certification et diplomation permettant l’accès des différents types de certifications à des salariés en situation de handicap pourrait voir le jour. Le dispositif garantira à l’établissement d’enseignement détenteur de la certification, le respect de son référentiel de compétences, tout en y adaptant les dispositifs d’accès : pédagogie, VAE, VAP… Par ailleurs, une place d’échanges entre entreprises et organismes de formation pourra venir appuyer le dispositif et le moteur de recherche emploi-formation présenté ci-dessus.

Enfin, de manière globale adapter et mettre en œuvre un dispositif d’accompagnement des établissements d’enseignement et des apprenants en situation de handicap, permettrait également de faciliter l’accès à l’emploi.

 

Leur mise en oeuvre…

Concernant le moteur de recherche, il s’appuiera sur le travail déjà engagé par Lafayette Associés sur le développement de sa solution emploi-formation. La collecte des informations liées à l’accessibilité des formations sera réalisée en s’appuyant sur l’expertise de l’Entraide Universitaire ainsi que sur d’autres organisations spécialisées. Une enquête en ligne sera lancée auprès de l’ensemble des établissements d’enseignement et organismes de formation, et complétée par des prises de contacts téléphoniques destinées à la qualification des informations réalisées par les équipes Lafayette Associés.

Par rapport au dispositif d’accès aux certifications, celui-ci sera élaboré par Lafayette Associés sous l’expertise de l’Entraide Universitaire ou d’autres associationsla société Lafayette Associés accompagne de nombreux établissements et branches professionnelles dans l’élaboration de leurs certifications et leur inscription au RNCP ou à l’inventaire de la CNCP. Au-delà des partenariats qui pourront être élaborés avec les établissements d’enseignement détenteurs de certifications adéquates, le centre de certification pourrait proposer l’élaboration de certifications pour des formations à ce jour non certifiées.

Côté ciblage des métiers, nous espérons nous rapprocher pour nos premières expérimentations d’une ou deux branches professionnelles ou opérateurs de compétences (anciens OPCA) comme l’UIMM, le FAFSEA, tout cela dans l’objectif d’affiner les liens entre métiers et certifications ciblés.

 

Jean-Christophe Chamayou (fondateur Lafayette Associés)