Petit zoom sur les métiers du «Chantiers de France» avec SmartPath


Le chantier de Notre-Dame doit servir de « vaisseau amiral » pour provoquer « un appel d’air » vers toutes les formations à ces métiers « nécessaires pour la reconstruction mais aussi […] pour la rénovation du patrimoine partout dans le pays. » Muriel Pénicaud

Zoom avec SmartPath

Cliquer sur l’image pour découvrir l’infographie

La data au service de l’emploi et de la formation professionnelle avec SmartPath


Aucun secteur n’échappera à la révolution du Big Data ! Si le stockage et l’exploitation des données permet de servir les entreprises jusqu’à leur apporter un avantage concurrentiel notable (cf. les méthodes du datamining utilisées dans le marketing), l’analyse des données apparaît également comme un outil utile aux yeux des consommateurs. Au-delà des nombreuses applications « agréables » qui facilitent déjà le quotidien (cf. ubérisation de la société des services), la data intervient comme un levier majeur sur le marché de l’emploi et de la formation dans la mesure où elle pourra faciliter le parcours des demandeurs d’emploi et des actifs souhaitant évoluer ou se reconvertir professionnellement grâce au développement des compétentes…

 A l’heure où les futurs OPCO sont à la réflexion avec les branches professionnelles sur les services à proposer aux entreprises pour faciliter la mise en œuvre de la GPEC, un outil simple d’usage pour identifier les formations et les filières de recrutement répondrait aux attentes de nombreuses entreprises et de leurs salariés. C’est ce que Lafayette Associés propose avec l’outil SmartPath.

L’impact de la data et du digital bouleverse les usages et les usagers

Le chantier récent de la formation professionnelle n’a d’ailleurs pas tardé à le faire savoir : à partir de janvier 2020, une application CPF verra le jour. Son objectif sera de faciliter l’individualisation des parcours des salariés et par conséquent leur autonomie dans la gestion de leur formation. Cependant, « un des écueils à éviter pour cette future application CPF, est de faire une application de spécialiste pour des utilisateurs qui ne le sont pas ». C’est dans ce cadre que Lafayette Associés, société spécialisée dans la formation professionnelle depuis 2008, a annoncé le lancement de son outil SmartPath : un service en ligne qui met à disposition de l’utilisateur une plateforme simple pour trouver une formation, un métier  en phase avec son projet. Par ailleurs, notre application pourrait tout à fait offrir un service complémentaire, intégré à l’application CPF !

Comprendre la mécanique SmartPath

Grâce à une logique reposant sur l’Intelligence Artificielle : « les algorithmes de SmartPath sont construits avant tout sur l’analyse des compétences, afin de répondre aux évolutions du marché de l’emploi », SmartPath a été lauréat du concours de « l’innovation numérique » en 2017 et sélectionné par Microsoft dans le cadre de son programme BizSpark+.

Pour résumer, SmartPath est un moteur de recherche des métiers, des formations et des offres d’emploi. C’est une plateforme qui collecte des données sur l’offre de formations, l’offre de certifications en fonction de l’échelle géographique et/ou du niveau d’études souhaité. Par rapport à la cible que nous adressons, Lafayette Associés souhaite dans un premier temps présenter son outil auprès d’acteurs qui occupent une place phare dans le paysage de la formation professionnelle : les branches professionnelles, les établissements d’enseignement & les universités et les entreprises.

  1. Les Branches professionnelles: les branches veulent communiquer sur leurs métiers et les formations pour y accéder (utilité)
  2. Les établissements d’enseignement & Universités : valoriser leurs formations en les liant à des métiers, des compétences et des offres d’emploi (cohérence)
  3. Les entreprises : promouvoir auprès de leurs salariés les formations correspondant à leurs métiers ou les informer sur les opportunités (évolution)

 

Pour aller plus loin, retrouvez l’interview de Mathieu Hivet, directeur associé, dans Newstank RH

Les Matinales Lafayette Associés « La data dans tous ses états »


Alors que le recours aux observatoires des branches l’a finalement emporté dans la bataille pour la gouvernance de l’apprentissage (le gouvernement ayant jugé que les branches étaient plus aptes à répondre aux exigences de cohérence et de réalisme que les régions), le cabinet Lafayette Associés s’est réuni ce mardi matin à l’occasion d’une nouvelle Matinale dédiée à l’utilisation de la data dans le secteur de l’emploi-formation. L’occasion pour le cabinet d’échanger librement (en collaboration avec Yannig Raffenel – Directeur éditorial et pédagogique chez Starlings),  avec les acteurs concernés : Responsables Observatoires & Chargés de Mission Certification des Branches et OCPCA (AFB, AFDAS, FAFSEA, OPCALIA).

Ainsi, face à l’obsolescence de certaines données évoluant dans un contexte chaque jour plus enclin au Big Data, et face à l’hétérogénéité des observatoires des branches où les structures n’apparaissent pas toutes suffisamment équipées, force est d’admettre que les sources de données actuellement disponibles, ne répondent pas toujours aux évolutions et par conséquent aux nouvelles tendances du marché…

Dans les circonstances énoncées ci-dessus, il a donc été pertinent pour le cabinet Lafayette Associés d’échanger autour des thématiques suivantes :

  • La nature des données (sources, actualisation, exhaustivité)
  • Les procédés de mise à jour des données (moyens, fréquence)
  • Les indicateurs utiles aux acteurs de l’emploi-formation
  • Les outils de collecte et traitement des données
  • La législation actuelle en matière de data

En effet, l’utilisation de nouveaux outils (agrégateurs de données online) et de nouveaux leviers générateurs de données tels que le recours aux réseaux d’anciens (Alumni) issus d’établissements d’enseignement & de formation, ou encore le déploiement de plus en plus visible des « écoles d’entreprise », révèlent être des indicateurs pertinents sur lesquels les acteurs devront désormais miser.

Cet événement a permis également à Lafayette Associés d’annoncer le prochain lancement d’une offre « Data Emploi-Formation » ainsi que la sortie de son application SmartPass dont la maquette finale sera présentée en mars prochain. Au travers le fil rouge de la cohérence, SmartPass est un moteur de recherche réunissant des informations faisant le lien entre l’offre variée de formation (formations certifiées, formations finançables, formations à distance etc.) et le marché de l’emploi (débouchés, bassins d’emploi).

 

Plus de précisions dans les semaines à venir…

 

 

 

Focus sur 5 tendances digitales du secteur de l’emploi-formation


Le secteur de la formation professionnelle n’échappe pas à la transformation digitale. On l’a encore vu récemment avec le projet de réforme du gouvernement et son désir de lancer très prochainement une application numérique CPF… Retour sur 5 tendances/questionnements issus de la transition digitale du marché de la formation professionnelle !

 

Le tripadvisor de la formation – Pôle Emploi 

La région Ile-de-France a développé, conjointement avec Pôle emploi, un service original  « Anotéa » : une application qui permet au bénéficiaire d’une formation (actif ou demandeur d’emploi) d’évaluer anonymement l’organisme et le cursus qu’il a suivi, selon plusieurs critères : qualité de l’accueil, contenu de la formation, moyens matériels mis à sa disposition…

 

Le e-learning / digital learning /mobile learning 

Les entreprises souhaitent aujourd’hui de plus en plus digitaliser leur offre de formation au travers de procédés aux contenus dématérialisés et ludiques (qui en conséquence n’impliqueraient pas une présence physique de leurs salariés) : Mooc, Spooc, Cooc, Sooc… l’offre s’est désormais étendue, offrant par la même occasion un florilège d’appellations diverses et plus ou moins variées sur le marché…

 

 

La réalité virtuelle dans l’apprentissage 

Parmi les outils pédagogiques issus de l’ère digitale 3.0, l’utilisation de la réalité virtuelle permet une immersion dans un environnement virtuel. « La nouvelle évolution, c’est l’adaptative learning : modules qui s’ajustent aux choix et aux capacités cognitives de l’apprenant au fur et à mesure de sa formation » afin d’orienter les apprenants vers des parcours toujours plus individualisés. Or l’apprentissage via une application de réalité virtuelle coûte cher à développer, malgré une utilisation de plus en plus massive dans le secteurs des jeux vidéo…

 

La protection des données des logiciels de formation 

Une multitude de données (prénom, nom, e-mail, photo, données de connexion…) sont vivement utilisées sur le marché de la formation, notamment par le biais des acteurs du digital learning et de l’edtech. A l’heure du digital, toutes les plateformes doivent, telle une convention de marché, être parées à l’apparition de ces nouveaux risques qui exigent une véritable protection des données. Qu’il s’agisse de Learning Management Systems (LMS)[1] ou d’Environnements Numériques de Travail (ENT), ces logiciels stockent un volume important de données individuelles associées aux traces d’apprentissage (learning analytics)…

 

Une application CPF du gouvernement 

Afin de rendre complètement autonome le salarié (et bientôt le demandeur d’emploi) dans la gestion de son compte professionnel de formation,  le gouvernement souhaite mettre à disposition une application numérique permettant de connaître en temps réel les droits individuels acquis sur le compte personnel de formation, ainsi que les offres d’emploi disponibles sur le bassin d’emploi, les formations préparant à l’acquisition des compétences requises par ces emplois et les taux d’insertion dans l’emploi à l’issue des formations proposées…

 


Cependant, selon la dernière enquête Pirls comparant les systèmes éducatifs  (auprès des élèves de CM1) de 50 pays , la France occuperait la 34ème place en compréhension de lecture, et serait le seul pays avec les Pays-Bas à régresser en quinze ans.  Ainsi, comme nous l’avons déjà souligné dans un précédent article, cette situation tend à éclipser toutes les autres réformes et mesures à venir en termes de d’emploi & de formation : « le déficit criant en matière de compétences de base concerne toutes les classes d’âge et altère durablement nos politiques de l’emploi et notamment la réduction pérenne du chômage ».  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[1] Un LMS collecte beaucoup de données : nom, prénom, heures de connexion, temps passé, terminal utilisé, validation de connaissances, nombre de tentatives à des quizzes, type de ressources pédagogiques consultées etc…