Covid-19 : quelles mesures d’urgence en matière de formation professionnelle ?

L’ordonnance n° 2020-387 du 01/04/2020 portant les mesures d’urgence en matière de formation professionnelle pour faire face à l’épidémie de Covid-19, a été publiée au Journal Officiel du 02/04/2020. Elle adapte certaines dispositions de la loi « avenir professionnel » pour permettre aux acteurs de la formation tels que les organismes de formation, les CFA, les entreprises, mais aussi les apprenants/salariés de s’adapter à la période de confinement mise en place pour lutter contre la pandémie.

 

 

Covid-19, quels outils disponibles pour la formation à distance ? 

Alors que l’accueil en formation par les organismes de formation et les CFA est suspendu jusqu’à nouvel ordre, le Ministère du travail a recensé des outils et des ressources pédagogiques à distance permettant d’assurer la continuité pédagogique avec les stagiaires et les apprentis. Quels sont donc ces ressources et outils de formation à distance mis à disposition ?

Par ailleurs, le gouvernement a également lancé un appel à contributions aux éditeurs de contenu, aux organismes de formation, aux CFA… L’objectif étant d’enrichir cette 1ère offre de contenus de formation au service de la continuité pédagogique.

Covid-19, quelles mesures pour le secteur de la formation ?

Dans le cadre de la gestion de la pandémie du coronavirus, l’Assemblée nationale a voté dans la nuit de samedi à dimanche le projet de loi déposé par le gouvernement pour faire face à la crise sanitaire dans le pays : « le Gouvernement est autorisé à prendre par ordonnance, dans un délai de trois mois à compter de la publication de la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19 .

Quel bilan pour l’application CPF ? réponse en infographie


En ligne depuis le 21 novembre 2019, l’application CPF est téléchargeable sur tablette et smartphone mais également sur internet via le site moncompteformation.gouv.fr. Pour rappel, cet outil a été initié par la Caisse des dépôts qui souhaitait une application permettant à chaque salarié de « trouver, de réserver et de payer la formation de son choix » : une logique d’autonomie et de simplification insufflée par la dernière réforme de la formation professionnelle.